Série Igor et Souky

Un album, une BD, un documentaire, Igor et Souky c’est tout ça à la fois !

Un nouvel éditeur : Les Éléphants… mais une ancienne complicité, puisque je retrouve là mon éditrice Caroline Drouault, avec laquelle j’avais travaillé successivement lorsqu’elle était aux éditions Syros, au Seuil, et enfin au Sorbier.
Et puis une belle rencontre : Ilona Meyer.

À partir du concept original d’Ilona Meyer mis en images par Sandrine Bonini, une série pour les 5-9 ans qui mêle fiction et documentaire, BD et illustration : Les mercredis d’Igor et Souky.
Elle aborde les monuments et sites remarquables de la France.
Si les premiers livres se situent à Paris, les suivants s’ouvrent bien sûr à d’autres villes et lieux emblématiques du pays : Grotte Chauvet-Pont d’Arc, château de Versailles, La Cité de l’Espace… (qui sait, un jour, s’ouvrira-t-elle à d’autres villes européennes…)

Le pitch de la série :

Igor vit seul avec son père, Vincent. Un matin, ce dernier lui annonce qu’il a retrouvé un travail et ne peut plus le garder comme chaque semaine, le mercredi. Mais il propose une solution à Igor : faute de pouvoir passer la journée ensemble, il visitera un monument de Paris.
Dans le 1er volet « Igor et Souky à la Tour Eiffel », on découvre les protagonistes : Igor, son père, mais aussi Jaya, la nouvelle compagne de ce dernier, et sa fille Souky…

Ce projet est une commande des éditions des Éléphants et son originalité m’a séduite. Ilona et Caroline nous ont laissé, à Sandrine et moi, un vrai espace de liberté pour nous emparer des personnages et de leur quotidien.

Chaque épisode raconte une histoire tout en distillant des informations sur un lieu marquant, avec, en toile de fond, une galerie de personnages peu présents en littérature jeunesse : père célibataire, famille recomposée et mixte (Jaya est d’origine indienne), enfant adopté, handicap, etc, sans qu’ils en soient le sujet.
(Voir l’article des librairies Sorcières Quand la diversité est de mise sans en être le sujet.)

Découvrez des extraits ici.

L’interview de Sandrine Bonini dans Libération du 15 novembre 2016, à l’occasion du festival du carnet de voyage à Clermont-Ferrand.

 

 

 

UN PEU DE PRESSE…

« Igor et Souky est un « album-BD-documentaire » qui ouvre la voie à un nouveau genre de guide de voyage pour enfants. »
Un livre dans ma valise

« Le joli guide s’ouvre sur une famille d’aujourd’hui, recomposée, aux saveurs d’ailleurs, à la curiosité enfantine. »
Enfantipages

« Le format hybride offre aux enfants une lecture sympathique dynamisée par les bulles de dialogues, le plaisir d’une histoire ancrée dans la réalité et un documentaire précis qui fourmille de détails et d’anecdotes. »
A Saute-Livres

« Les illustrations sont tout simplement magnifiques. Chaque page est un trésor. Voir Paris sous cet angle est un vrai plaisir (parole de parisienne amoureuse de sa ville) ».
Chut, les enfants lisent

 » (…) ses héros attachants, ses informations pertinentes historiques ou encore insolites et cocasses, ses illustrations et sa mise en page à mi-chemin entre la bd et l’album, son point de vue sur les monuments qui est toujours celui-ci des enfants. »
BBB’s mum