blue Cerises saison 4

Lune bleue

Macadam, Milan, 2012
Nouvelles croisées
ISBN 978-2745956361

Dans cette saison 4 :
Zik, Blue warrior, de Maryvonne Rippert
Amos, Signes, de Sigrid Baffert
Satya, Lune bleue, de Jean-Michel Payet
Violette, Rouge toujours, de Cécile Roumiguière

Ils sont quatre : Zik, Satya, Violette et Amos. Quatre ados inséparables, aussi différents qu’unis. Unis dans leur vie d’ados, mais aussi par un secret qui pèse lourd. À chaque saison, quatre épisodes. À chaque épisode sa voix. Tour à tour clairs ou obscurs, légers ou graves, énigmatiques ou tumultueux.

Quatre voix, quatre auteurs, une aventure littéraire unique à l’initiative de Cécile Roumiguière (Violette). Dans ce joyeux quatuor, Jean-Michel Payet (Satya), Maryvonne Rippert (Zik) et moi-même (Amos).

 

L’histoire :
Janvier. Après les déchirements de la saison 3, l’heure est aux retrouvailles.
Cette quatrième et dernière saison lève le voile sur le secret Olivia. Et bien d’autres encore…

Extrait 1 de Signes (Amos)

Place Maubert, sortie du métro. Il y a quelques jours, j’ai foulé ce même trottoir pour retrouver Zik après les cours, son bahut est à deux pas. Devant le commissariat, une poignée de voitures et scooters stationnés, un gars emmitouflé dans un duffle-coat trop large pour lui tire sur sa clope, dans un déhanché de héron. Je franchis le porche bleu blanc rouge, un pavé dans le ventre. Je n’ai jamais remis les pieds dans un commissariat depuis l’affaire Olivia. Ambiance néons, conversations puzzle, cahots d’imprimantes, odeurs variées et avariées. J’avance lentement le long d’un couloir tapissé d’avis de disparitions, je détourne le regard. Pourquoi choisit-on des visages souriants pour de telles affichettes ? Sensation que tous les yeux convergent vers moi, accusateurs. Arrête ta parano, Amos ! Tu es là pour Elena.
— Je peux vous aider, jeune homme ?

Extrait 2 de Signes (Amos)

D’abord le dos de Satya, occupé à relacer sa chaussure au milieu de l’allée, puis la chevelure de Violette, légèrement penchée. Elle lui parle, ou plutôt non : il lui parle, elle écoute. Le visage de Violette qui se tourne, comme si elle avait senti ma venue. Ses yeux, qui me sourient. Un cri derrière moi, deux bras venus de nulle part, qui m’empoignent et me serrent. Un rire, reconnaissable entre tous.
— Salut, toi…
Zik relâche son étreinte. Satya se redresse. Vio m’embrasse. Depuis son texto il y a trois jours, les messages et les appels ont fusé. De l’euphorie sont ressorties les grandes idées, des grandes idées, les grands projets, il est même question d’un voyage à New-York pour les vacances de février, allez, soyons fous, nos retrouvailles, c’est Ellis Island ou rien, on reprend nos rêves de conquête.

Lectures croisées, photos… Les compil’ des saisons 1, 2, 3 et 4 disponibles aussi en numérique ici (pour iPhone, iPad et iPod touch).