Tandem

0ctobre 2020, entre deux confinements, je retrouve mon ami Jean-Michel Payet.
Il fait frisquet et la plupart des salons de thé sont fermés because Covid, on s’est repliés dans une boulangerie qui offre quelques tables.
— Ça manque d’air cette affaire.
— Besoin de grands espaces.
— De liberté.
— Envie d’immensité.
— Envie de chevaux et de colts.
— Ouaip, un truc âpre.
— Un truc qui râpe.
— Et si on écrivait un western ?
— Chiche.
La phrase est tombée derrière nos masques, ôtés juste le temps de gober une cuillerée de Paris-brest.

Quelques jours plus tard, je reçois par la poste une enveloppe aquarellée au contenu mystérieux. Une joie électrique.

© Image Jean-Michel Payet

Des fragments de mots découpés dans de vieux livres, qui chatouillent aussitôt mon imaginaire.
J’écris tout de go un premier chapitre. Le roman à quatre mains est lancé.
Très vite, le tricot s’emballe.
Avec Jean-Michel, la confiance est totale. C’est qu’on a déjà sacrément baroudé ensemble, avec l’aventure blue Cerises, Talam, Dans la tête de Monsieur Adam. Mais cette fois-ci, on pousse l’affaire plus loin. Beaucoup plus loin. Pas d’alternance de chapitre, non, les écritures se mêlent, se croisent, se tissent, parfois au beau milieu d’un paragraphe. On écrit dans les pas de l’autre, les souffles vont à l’amble. On malaxe la même glaise avec délice, les personnages sont des golems que l’on anime ensemble.
Chacun attend les mots de l’autre avec une gourmandise de môme. On se surprend, on s’étonne, on jubile. Le doux privilège d’être aux premières loges de la création, acteur-spectateur tout à la fois.

On vous reparlera bientôt de ce projet-là…

© Image Jean-Michel Payet

Les Falopes (le retour)

Elle en a essuyé des tempêtes-Covid, depuis deux ans, cette pièce écrite pour la Cie les gOsses, alors je suis heureuse que Les Falopes puissent enfin respirer en public les 22 et 24 février… Merci à Karine et au bel équipage. « Fluctuat nec mergitur… »

 

Une époque indéterminée, un lieu indéterminé, un état de guerre. Cinq femmes captives. Leur point commun : ce sont des falopes.

Mardi 22 février 2022 à 20h
La Buanderie
32, rue Faidherbe
80800 Corbie
Réservations au 09 80 62 94 66

Jeudi 24 février 2022 à 20h30
Maison du peuple
Rue de la République
80610 Saint-Ouen
Dans le cadre de la programmation du Service Culturel de la Communauté de Communes Nièvre & Somme
Réservation au 03 22 39 40 48

DISTRIBUTION
Hélène CAUET : Ulana
Caroline CORME : Zeffien
Marie-Béatrice DARDENNE : Kanel
Morgane GRZEGORSKI : Nocono
Stéphane PIASENTIN : Tomentosa
Marianne WOLFSOHN : Dame Mitra

Mise en scène : Karine DEDEURWAERDER
Création lumière : Miguel ACOULON
Création costumes : Bertrand SACHY
Création décor : Alexandrine ROLLIN
Création Maquillage : Karine PRODON
Marionnettiste : Jurate TRIMAKAITE
Photos : Atelier CompÖte

Durée : 1 heure 45

Partenaires : Conseil Régional des Hauts-de-France, Conseil Départemental de la Somme, La Communauté de Communes Nièvre et Somme, La SPEDIDAM, La Chapelle Théâtre à Amiens, Le Centre Socio Culturel Léo Lagrange d’Amiens, la Buanderie de Corbie, le service Culturel du CROUS d’Amiens

Compagnie les gOsses
6 rue du Général Frère
Appt 13
80080 Amiens
03 60 10 54 09
www.lesgosses.fr